Niolon est très populaire auprès des excursionnistes locaux de Marseille.

Abrité par un brise-lames, le port est à une très courte distance de marche en aval de la gare et à une distance un peu plus longue du parking principal situé juste à l’extérieur du village. Plus d’informations ici.

Il dispose d’une petite plage de galets et (malgré les panneaux « baignade interdite ») est un lieu de prédilection pour la plongée libre, le kayak, la natation, les pierres tombales et de nombreuses autres activités en mer.

L’UCPA dispose d’une grande école de plongée qui propose des cours (certaines amphores romaines et des pots récupérés dans des épaves ont été replongés juste au large de la côte pour que les plongeurs puissent les explorer).

Pour les randonneurs, Niolon est également un bon endroit pour se lancer sur le sentier des Douaniers, le pittoresque sentier de randonnée côtier autrefois patrouillé par les douaniers.

Vous n’aurez pas faim à Niolon. Ce petit village possède un magasin qui vend d’excellents snacks et sandwiches à emporter, un bar animé, La Canne Bambou, avec un bar sur le toit qui sert des grillades, des salades et des repas légers, et quatre autres restaurants.

L’Auberge du Mérou dispose d’une salle à manger élégante avec vue panoramique sur la baie et est un restaurant de destination fréquente pour les Marseillais pour les occasions spéciales et les déjeuners d’affaires.

L’ambiance à La Pergola est plus informelle et la nourriture plus simple, mais elle bénéficie du meilleur emplacement du village, avec une terrasse ombragée par les vignes, juste sur le port.

À l’entrée du village, L’Ancre sert des pizzas, des grillades et des plats de combinaison exotiques. En hiver, la petite salle à manger intérieure avec sa cheminée est accueillante ; en été, les tables à emporter se trouvent sur la terrasse extérieure surélevée avec vue sur la baie de Marseille.

Le manque d’hébergement rend Niolon moins viable pour une visite d’une nuit, bien que le Mérou dispose de cinq petites chambres de style cabine de bateau et qu’il existe un certain nombre de gîtes ailleurs dans le village pour des séjours plus longs.

Le village voisin, La Vesse, n’a pas de gare mais est facilement accessible par le sentier côtier ou, si l’on se déplace en voiture, par une bifurcation de la route de Niolon. Il n’est pas situé dans un amphithéâtre comme sa sœur la calanque, mais le long d’un étroit ravin enjambé par un viaduc ferroviaire.

La Vesse possède un terrain de boules, une école de plongée et un magasin, Au Delà Plongée, un petit restaurant, La Calanque, et un minuscule snack-bar, Chez Chris, qui vend des poivrons grillés, des anchois, des feuilles de vigne et d’autres délices locaux. Le port est bordé par une étroite plage de galets.

En été (juin-août), Niolon et La Vesse sont tous deux fermés au trafic touristique le week-end et, si vous conduisez, vous devrez vous arrêter sur les parkings à l’entrée des villages (ou même plus loin le week-end lorsque ceux-ci sont également pleins).

Le parking visiteurs de Niolon se trouve à environ un demi-kilomètre du centre. Le parking de La Vesse se trouve à 1,2 km du village.

Comment se rendre à Niolon et à La Vesse : Prenez le train de la Côte Bleue jusqu’à Niolon. Le trajet dure environ 30 minutes.

Vous pouvez également quitter Marseille en direction du nord en empruntant la D5 via l’Estaque jusqu’à la sortie indiquée.

Vous pouvez également rejoindre La Vesse et Niolon à pied par des sentiers de randonnée, depuis L’Estaque dans un sens ou Ensuès la Redonne dans l’autre.