La Montagne Sainte-Victoire est le lieu où Cézanne a reçu l’inspiration pour nombre de ses paysages et où l’on pense que Picasso a atteint le sommet de sa créativité. Bien que mon expression artistique lors de ma randonnée en Provence n’ait pas tout à fait atteint le niveau de ces maîtres impressionnistes, ce fut un voyage étonnant à travers la montagne et une vue inoubliable. Plus d’informations ici.

Difficulté de la randonnée

3,5 sur 5

Nous avons remonté la piste bleue, à partir de l’arrêt de bus J04 de la ligne L140, jusqu’au prieuré et au refuge de Sainte-Victoire. Le sentier est rocailleux et exposé, ce qui l’a rendu un peu plus difficile car il y avait un vent incroyable le matin de notre randonnée. Nous avons redescendu de l’autre côté de la montagne Sainte-Victoire jusqu’à Vauvenargues en empruntant le sentier Rouge et Blanc, qui est clair et large, mais très raide. Chaque trajet a duré environ deux heures. Nous recommandons de partir du barrage et de terminer à Vauvenargues en raison de la raideur du sentier Rouge et Blanc (mieux vaut descendre que monter), et il est plus amusant de célébrer la fin de votre randonnée avec un délicieux repas et une boisson fraîche dans la ville avec vue sur le sommet que vous venez d’escalader.

Se rendre à la Montagne Sainte-Victoire

Nous sommes restés à Aix-en-Provence, alors pour nous rendre à la Montagne Sainte-Victoire, nous avons pris la ligne de bus L140. Nous sommes montés à l’arrêt Arts et Métiers à Aix et avons acheté le ticket de bus à 1 € au chauffeur, qui vous permettra de vous rendre à n’importe quel arrêt de la ligne. Nous sommes descendus à l’arrêt J04. De là, nous avons fait une petite randonnée jusqu’au barrage de Barage De Bimont. En traversant le barrage, on a une vue magnifique sur le beau lac couleur sarcelle. Après avoir traversé le barrage de Barage De Bimont, la Piste Bleue commence à gauche. Il est important de suivre les balises peintes, car certaines parties du sentier peuvent être déroutantes et les pistes se divisent en plusieurs petits sentiers. Un repère avec une ligne droite indique que vous allez dans la bonne direction. Et un X, eh bien, dans cette situation ne marque pas tout à fait l’endroit, mais que vous allez dans la mauvaise direction.

Le barrage de Barage De Bimont et la Piste Bleue jusqu’au Prieuré de Sainte-Victoire

La vue sur le lac depuis le barrage est pittoresque mais s’améliore au fur et à mesure de l’ascension. Le sentier monte rapidement et offre des vues fantastiques sur le lac et la vallée du sud. Au début, vous pensez voir la plus grande partie du lac, mais au fur et à mesure que vous montez, il devient de plus en plus grand. Le matin où nous avons fait la randonnée, la montagne était extrêmement venteuse et il n’y a presque pas d’abri contre les éléments sur le sentier.

Prieuré Sainte-Victoire

En continuant notre randonnée, nous avons pu apercevoir le plus haut sommet au loin. Nous étions loin de nous douter que nous atteindrions ce sommet avant de redescendre. Lorsque nous sommes finalement arrivés au bout du sentier bleu, nous sommes passés par le prieuré de Sainte-Victoire. Ce petit refuge a été construit au XVIIe siècle en souvenir d’un ermite du Ve siècle qui avait trouvé refuge à cet endroit. Il y a souvent un feu où l’on peut se réchauffer les jours de grand froid, ou s’abriter du vent ! La Croix de Provence se trouve à 15 minutes de la montagne.

La piste rouge et blanche qui descend à Vauvenargues

Après avoir découvert les vues du sommet de la Montagne Sainte-Victoire, nous avons emprunté le sentier rouge et blanc qui descend vers Vauvenargues. Pendant les vingt premières minutes environ, c’était un chemin étroit et rocailleux avec des bifurcations semblables à la piste bleue. Mais nous avons rapidement atteint un endroit où le chemin s’ouvre assez largement pour qu’une voiture puisse le traverser. C’est très raide (et dur pour les genoux !), et un peu glissant avec des petits cailloux détachés. Ci-dessous, une carte du sommet de la Montagne Sainte-Victoire à Vauvenargues. Nous avons pris le chemin le plus long qui longeait la D10, ce qui nous a permis d’observer les cyclistes dans une course de triathlon en bas de la colline.

Rejoindre Vauvenargues, la ville de Paul Cézanne et de Pablo Picasso

En arrivant à Vauvenargues, nous nous sommes retournés pour partager la même vision de la Sainte-Victoire que Paul Cézanne et Pablo Picasso. Nous nous sommes émerveillés de la hauteur du massif que nous venions de traverser et avons apprécié sa beauté. Nous avons terminé notre périple dans la petite ville en prenant une bouchée et en admirant de loin le château de Vauvenargues de Picasso avant de remonter dans le bus L140 en direction d’Aix-en-Provence.

Une randonnée alternative sur la Montagne Sainte-Victoire

Une autre possibilité de randonnée sur la Montagne Sainte-Victoire serait de parcourir la partie sud de la bordure vers la ville de Puyloubier. Utilisez la ligne de bus L110. Pour plus de détails sur les sentiers et les randonnées de la montagne Sainte-Victoire, nous vous recommandons de vous procurer une carte auprès de l’office du tourisme d’Aix-en-Provence.